Actuellement, de nombreux Français optent pour le carrelage en raison de ses avantages tels que la modularité, l’accessibilité financière et la facilité d’entretien. Les carreaux muraux sont également faciles à installer, ce qui signifie que même les bricoleurs peuvent les poser sans l’aide d’un professionnel, ce qui réduit les coûts. Si vous décidez de faire les travaux vous-même, la première étape consiste à préparer la surface pour une adhérence optimale des carreaux.


Quelles sont les bonnes questions à se poser ?

Dans le cadre de la construction neuve, la préparation des murs n’est pas toujours requise si le plâtrage ou le plâtre des murs vient d’être réalisé. Cependant, cette étape est fortement conseillée lors de la rénovation d’une salle de bain ou pour poser du carrelage sur un mur existant. Dans ces deux cas, il est important de se poser les questions suivantes :

  • Le carrelage couvre-t-il toute la hauteur du mur ?
  • Sur quoi reposait l’ancien carrelage : briques plâtrées, plaques de plâtre, etc. ? Ces réponses vous aideront à déterminer la meilleure façon de procéder pour rénover les murs de la salle de bain.

Quels préparatifs pour un carrelage existant ?

Lorsqu’il s’agit de rénover les murs de la salle de bain pour y poser un nouveau carrelage, les étapes dépendent du type de surface à traiter. Si le mur est entièrement carrelé, il est possible de poser le nouveau revêtement directement dessus sans avoir à enlever le carrelage existant, grâce aux adhésifs performants disponibles sur le marché. Si le mur n’est que partiellement carrelé, il faudra enlever l’ancien carrelage en décroûtant la brique et redresser le mur, avant de poser les nouveaux carreaux.


Quels préparatifs pour des murs en placo déjà carrelés ?

Pour éviter les difficultés liées à la préparation d’un mur partiellement carrelé, des plaques de compensation en polystyrène extrudé peuvent être utilisées. La marque « WEDI », par exemple, offre des panneaux de différentes épaisseurs pour compenser les irrégularités du mur. Il suffit de coller ces plaques sur le mur pour combler l’épaisseur manquante et poser le nouveau revêtement sans enlever le mur existant. Cela évite les tâches complexes et les désagréments liés à la modification de la plaque de placo-plâtre.


Comment préparer un mur selon sa nature ?

Le niveau de préparation nécessaire pour recouvrir un mur dépend de son état actuel.

  • Mur lisse et en bon état : Il suffit de polir la surface avec du papier abrasif à grain fin et de la dépoussiérer.
  • Mur abîmé : Il est nécessaire de combler les fissures et les trous avec un enduit de rebouchage, d’utiliser un enduit de finition pour lisser le mur et de traiter les problèmes d’humidité. Si le mur est très endommagé, il peut être renforcé avec des plaques de plâtre.
  • Mur recouvert d’un revêtement : Il faut retirer le revêtement, papier peint ou bois/lambris, et le nettoyer avant la pose du carrelage.
  • Mur déjà carrelé : Il est nécessaire de remplacer les carreaux cassés, de colmater les trous et de poncer légèrement le carrelage pour faciliter la pose du nouveau revêtement.
  • Salle de bain avec des ouvertures : Pour cacher la tranche du carrelage près des portes ou des fenêtres, il est nécessaire d’utiliser des profilés de finition en aluminium pour un résultat propre et élégant.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *