Mots-clés : carrelage, joint de carrelage, intérieur, rénovation



Si vous décidez de poser vous-même le carrelage, il est important de maîtriser chaque étape du processus, en particulier les finitions. Les joints constituent une partie cruciale de la pose de carrelage. Ils assurent l’étanchéité de votre sol ou mur, mais peuvent également contribuer à l’apparence générale de votre intérieur. C’est pourquoi il est important de connaître les différentes techniques de pose de joints pour un résultat esthétique, propre, de qualité et durable. Cependant, il ne faut pas s’inquiéter, la pose de joints peut être apprise facilement pour obtenir un résultat professionnel.


1 – Matériel à prévoir

Si vous décidez de poser vous-même le carrelage dans votre maison, il est important de bien vous préparer en termes de matériaux et d’outils. Pour réaliser les joints de carrelage, vous aurez besoin de mortier de jointement en poudre, d’un malaxeur, d’un seau, d’une truelle, d’une perceuse, d’une éponge et d’un chiffon, ainsi que d’un couteau à enduire et d’une raclette. Il est également important de porter des gants de protection, des genouillères pour protéger vos genoux lors de la pose de joints au sol, et des vêtements qui ne craignent rien. Pour votre confort et votre sécurité, il est conseillé d’aérer la pièce pendant la pose des joints et de veiller à ce que les fenêtres soient ouvertes.


2 – Réaliser les joints de carrelage (sols et murs)

Il est important de prendre en compte le temps de séchage adéquat pour réaliser les joints de carrelage au sol. Il est recommandé d’attendre 24 heures après la pose des carreaux avant de commencer la phase de jointement. Cependant, il est bon de vérifier les instructions du produit pour savoir exactement combien de temps vous devez attendre. Il est important de ne pas commencer la phase de jointement avant que les carreaux ne soient complètement secs, afin d’assurer une adhérence optimale du mortier et une finition durable.


Faire les joints de carrelage

Si vous voulez faire les joints de carrelage dans un endroit comme un sol ou un mur, voici les étapes à suivre pour obtenir un résultat esthétique et durable :

  1. Attendre 24 heures après la pose des carreaux pour commencer les joints.
  2. Gratter le surplus de colle et nettoyer les carreaux pour s’assurer que les joints seront propres et uniformes.
  3. Préparer le mortier de jointement en suivant les instructions sur l’emballage. Il est recommandé de travailler sur une superficie de 3 m² maximum à la fois.
  4. Utiliser une truelle pour déposer le mortier entre les carreaux et étaler avec une raclette pour remplir les rainures.
  5. Enlever le surplus de mortier avec la raclette en la passant en diagonale.
  6. Une fois que le mortier commence à sécher, frotter les carreaux avec un chiffon sec en réalisant des rotations.
  7. Utiliser une éponge humidifiée pour lisser les joints lorsqu’ils sont en train de sécher mais pas encore secs.

Il est également important de prendre des précautions pour votre confort et votre sécurité lors de cette tâche, comme aérer la pièce, porter des gants de protection, des genouillères si nécessaire, et des vêtements adaptés.


Nettoyer

Vous avez achevé la pose de joints de carrelage et vous voulez maintenant les nettoyer pour qu’ils soient brillants et resplendissants. Pour nettoyer les joints de votre carrelage, vous pouvez commencer par utiliser une serpillère simplement mouillée et bien essorée. Cette méthode simple et naturelle devrait suffire à enlever les taches ou la poussière qui se sont accumulées sur votre carrelage. Si vous rencontrez des traces plus tenaces, vous pouvez utiliser un produit décapant spécialement conçu pour votre type de carrelage. Il est important de suivre les instructions du produit et de faire des tests sur une petite zone cachée avant de l’utiliser sur une plus grande surface. En suivant ces étapes simples, vous pourrez nettoyer efficacement vos joints de carrelage pour qu’ils restent beaux et éclatants pendant de nombreuses années.


3 – Quelques conseils pour aller plus loin

• La couleur : il est important de choisir la couleur qui correspond à celle de vos carreaux. Le but est d’obtenir un aspect harmonieux dans votre pièce.

• L’étanchéité : si vous posez vos carreaux dans une zone qui peut être mouillée, il est crucial de choisir un joint résistant à l’eau.

• La largeur du joint : la largeur du joint dépend du type de carrelage que vous avez choisi. Pour les carreaux de grande taille, il est conseillé d’utiliser des joints plus fins, car ils donnent un aspect plus moderne.

• La profondeur de la rainure : la profondeur de la rainure dépend du type de carrelage que vous avez choisi et de la largeur du joint. Il est important de respecter les recommandations du fabricant pour obtenir un aspect optimal et garantir l’étanchéité.

• La matière du joint : il existe plusieurs types de mortiers pour les joints, chacun avec ses avantages et ses inconvénients. Par exemple, certains sont plus durables que d’autres, tandis que d’autres sont plus résistants à la moisissure ou à la chaleur.

Il est donc important de faire le bon choix en fonction de vos besoins et de l’environnement où se trouve votre carrelage.


Quelle couleur choisir ?

Il est important de noter que la couleur et l’apparence de vos joints peuvent affecter considérablement l’esthétique de votre carrelage. Il existe une variété de couleurs et de textures de joints disponibles sur le marché, ce qui vous permet de trouver celui qui convient le mieux à votre carrelage. Il est donc essentiel de prendre le temps de choisir soigneusement le joint qui correspondra le mieux à la couleur et à la texture de vos carreaux. En faisant ce choix en avance, vous pouvez être sûr d’obtenir un résultat esthétique harmonieux et cohérent.


Quel joint pour protéger une surface de l’eau ?

Pour les pièces de la maison où il y a souvent de l’eau, comme la cuisine ou la salle de bain, il est important de prendre en compte l’exposition de vos joints de carrelage à l’eau. S’il est nécessaire de faire un contact permanent avec l’eau, comme dans une douche ou un lavabo, il est recommandé de remplacer l’eau utilisée dans la préparation du mortier de joint par une solution hydrofuge pour rendre les joints plus résistants. Cela garantira une durabilité accrue de vos joints de carrelage et une meilleure protection contre les dégâts causés par l’eau.


Comment entretenir des joints de carrelage

Pour nettoyer efficacement vos joints de carrelage, il est possible d’utiliser des ingrédients naturels et abordables. Le vinaigre blanc et le liquide vaisselle sont deux ingrédients simples et faciles à trouver, qui peuvent être utilisés pour blanchir et nettoyer vos joints. Pour ce faire, vous n’avez qu’à mélanger 30 cl de vinaigre blanc avec une cuillère à soupe de liquide vaisselle. Cette solution peut facilement être préparée chez vous avec des ingrédients que vous avez probablement déjà à portée de main dans votre cuisine. En utilisant ce mélange, vous pouvez efficacement nettoyer et désinfecter vos joints de carrelage, tout en les faisant durer dans le temps.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *